Protéger ses données personnelles

2

Tous les jours des milliers d’images et de vidéos sont postées sur les réseaux sociaux. Souvent, il s’agit de photos avec des amis, des enfants, des membres de la famille… Ces publications posent la question du respect du droit à l’image. Qu’en est-il sur Internet? Est-il possible de l’appliquer? Ce droit peut-il protéger la vie privée et implique-t-il réellement certains devoirs? Toute publication ou reproduction d’une photo sur laquelle une personne est clairement reconnaissable n’est possible qu’avec son consentement préalable, que l’image soit préjudiciable ou non.

Il est important d’expliquer aux jeunes qu’ils n’aimeraient sûrement pas que d’autres personnes mettent des photos (parfois gênantes) d’eux ou des données les concernant sans qu’ils n’en soient informés. Lorsque les photos sont publiées sur Internet, elles circulent vite, très vite et parfois sans qu’on ne puisse rien y faire.

Une fois sur Internet… toujours sur Internet !

Dans cette optique, le site de la CNIL (commission nationale de l’informatique et des libertés) propose aux jeunes de se pencher sur les données personnelles qu’ils postent, et notamment sur Snapchat, réseau social en vogue, car selon une récente étude de Médiamétrie, plus de 40% des internautes français de 15-25 ans auraient un compte sur Snapchat. Voici donc une occasion de se pencher sur les réglages « vie privée » proposés par l’application :

https://www.cnil.fr/fr/snapchat-5-parametres-regler-pour-maitriser-ses-donnees

Publicités